Megaloceros matritensis: le cerf géant qui peuplait la vallée de la rivière Manzanares au Pléistocène

Megaloceros matritensis: le cerf géant qui peuplait la vallée de la rivière Manzanares au Pléistocène


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le chercheur du Musée national des sciences naturelles (MNCN-CSIC) Jan van der Made a décrit un descendant plus récent de Megaloceros savini, qui est une forme naine du groupe de cerfs géants.

La nouvelle espèce, nommée Megaloceros matritensis, est étroitement lié à d'autres du genre de cerf géant Megaloceros. «C'était sûrement un animal assez commun il y a environ 350 000 ans, alors qu'il était un contemporain de son plus célèbre parent, M. giganteus», explique Van der Made.

Les fossiles sur lesquels repose la définition de l'espèce sont déposés dans les collections du MNCN où, depuis le 7 février dernier, vous pouvez visiter un échantillon qui décrit à quoi ressemblait ce cerf et les caractéristiques géologiques des terrasses fluviales. L'époque à laquelle ils appartiennent est bien documentée en Europe et il est frappant que l'espèce n'ait pas été détectée auparavant.

«Jusqu'à présent, on pensait que les fossiles des terrasses de Manzanares appartenaient à leur prédécesseur M. savini, ce qui a conduit à des contradictions dans la datation des terrasses fluviales. Avec cette découverte, la confusion sur l'âge des terrasses a été résolue: elles se sont formées il y a entre 400 000 et 300 000 ans », précise le chercheur.

Un petit cerf géant

En plus des différences dans la forme des bois et la taille de leurs dents et de leurs os, l'espèce avait des adaptations masticatoires, comme des prémolaires particulièrement grosses, des dents avec un émail particulièrement épais et une position basse du condyle (l'articulation qui relie la mâchoire au crâne).

«Bien que nous ne connaissions pas le régime alimentaire de ce cerf, les données fournies par ses fossiles nous permettent de déduire que c'était un herbivore brouteur qui a sélectionné beaucoup de nourriture. L'épaisseur de son émail de dentition nous fait penser qu'il se nourrissait peut-être de plantes plus dures que celles qui composent habituellement l'alimentation du cerf géant. De même, les caractéristiques géologiques des zones où leurs fossiles ont été découverts favorisent la croissance de plantes adaptées à des sols riches en gypse pouvant faire partie de leur alimentation », explique le paléontologue.

L'espèce a été décrite grâce à matière fossile collectée sur les terrasses qui pendant des milliers d'années formait la rivière Manzanares au sud de Madrid.

«Nous parlons d'une étape géologique très documentée», explique Van der Made. "Une grande partie du matériel dont nous savons maintenant appartenir à M. matritensis a été trouvée dans des sites archéologiques, ainsi que dans l'industrie lithique acheuléenne et moustérienne, car notre protagoniste faisait partie du régime alimentaire des habitants du bassin de Manzanares à cette époque", poursuit le expert.

«Une des curiosités de cette recherche est qu'elle contredit la règle de Cope, selon laquelle les espèces ont tendance à évoluer en augmentant leur taille, règle que les cervidés semblent respecter. Cependant, M. matritensis, le dernier membre d'une lignée de cerfs géants, diminuait de taille au cours de la Pléistocène moyen»Déclare Van der Made.

Référence bibliographique:

Jan van der Made. «Le «cerf géant» nain Megaloceros matritensis n.sp. du Pléistocène moyen de Madrid - Un descendant de M. savini et contemporain de M. giganteus«. (2018) Quaternaire International. DOI: https://doi.org/10.1016/j.quaint.2018.06.006.


Vidéo: Extinct Animal Of The Day II Giant Irish Elk


Commentaires:

  1. Drygedene

    Quelle charmante question

  2. Colier

    Incroyablement!

  3. Dewitt

    Je pense que tu n'as pas raison. Je peux le prouver. Écrivez en MP, nous communiquerons.

  4. Bazuru

    Le sujet est intéressant, je vais participer à la discussion.

  5. Westbroc

    A mon avis, ils ont tort. Je propose d'en discuter. Écrivez moi en MP, ça vous parle.



Écrire un message